Voilà plusieurs années que je développe un travail à champ ouvert: dessin-gravure-peinture-broderie-…

Mes œuvres prennent place le plus souvent dans des installations, sorte de parcours avec pour fil conducteur les mots. L’occasion pour le « voyeur » de réfléchir et ressentir des émotions intérieures.

Mes réalisations sont principalement des narrations, des histoires à conter, des images que l’on peut raconter.

La problématique principale est celle de l’attirance des êtres, de leur histoire chaotique, des Amours, « désAmour ».

Les matériaux utilisés ont une grande importance.

J’ entretiens avec ceux- ci un rapport charnel, tout en doigté-touché-tater-caresser-superposer-tater…

Ils ont le plus souvent un vécu, ils racontent leur histoire, ils possèdent leurs traces.

L’utilisation du fil et de la broderie est incontournable.

La couture assemble, la broderie comble les trous. Elle a fonction de raccommodage. Cela apparaît comme une volonté de consoler, de réparer, de cicatriser.

Jouer avec les matériaux, les mots, le fil et l’aiguille pour illustrer les petits maux …et

« rendre la vie plus intéressante que l’art ».(Robert Filliou)

Les petites histoires d’

A

« fil de trame , fil de chaîne formidable prétexte pour parler de la vie. »